YAUTE RAFTING

Brendan LE TROADEC, dit DANDANDSC_0059

DUT Télécoms et Réseaux

Licence professionnelle Gestion des Structures Nautiques

Brevet d’Etat de Canoë – Kayak et Disciplines Associés

UF8 : Qualification Rafting en Eaux Vives

UF9 : Qualification Kayak en Eaux Vives

UF10 : Qualification Nage en Eaux Vives

 

Un bref historique de mon parcours,

J’ai commencé en tant que licencié, grâce à la figure paternel, le kayak dans le milieu des années 90 : le kayak de rivière en Bretagne au club de Belle Ile en Terre puis rapidement au club de la Roche Derrien.
J’ai écumé entrainement sur entrainement, encadrement sur encadrement pour suivre un cursus normal d’initiateur, moniteur, entraineur, compétiteur au sein de l’équipe du club de la Roche Derrien, réputé pour sa notoriété en descente de rivière.

J’ai parcouru la France par le biais des compétions régionales et nationales où j’ai pu briller sur toutes les scènes.
Ensuite, je me suis rapidement tourné vers le côté entrainement et encadrement de cette même activité pour enchainer les saisons aux quatre coins de la Bretagne comme boulot d’été.

Après avoir acquis un diplôme en télécoms et réseaux, j’ai pris une direction totalement opposée en passant une licence de gestion des structures nautiques.

En 2008, je passe mon brevet d’état de Canoë – kayak et disciplines associées en tant que candidat libre. J’attaque mes débuts en rafting dans les Alpes de haute Provence (04) sur le Verdon. En 2009 je commence à passer mes qualifications complémentaires avec en premier la qualification kayak de hautes rivières, pour encadrer le canoë – kayak au delà de la classe III.  Après deux saisons à Castellane (04), je prends une autre direction pour atterrir en Haute Savoie (74). Avec tous les conseils prodigués, j’affine mes armes afin de devenir un « jedi ». En 2012 je passe mes qualifications Rafting et Nage en eaux vives afin de pouvoir les encadrer en classe IV – V

En parallèle, j’intègre les remontées mécaniques aux Gets ce qui m’a permis de faire le tour de l’année financièrement.

Après quatre saisons estivales de 6 mois effectuées dans la même entreprise, j’arrive à un tournant de ma carrière. Des envies, des idées, des convictions naissent. Je décide de me mettre à mon compte, de me lancer en travailleur indépendant et ainsi d’offrir mes services aux différentes structures de la vallée. Petit à petit cela va me permettre de me faire connaître et créer ma propre clientèle.

Une nouvelle aventure commence

 

Qu’est ce que c’est la  » Yaute  »  ?

C’est tout simplement la  » Haute Savoie  » en patois savoyard

 

 

Plus de photos